Αρχική > Uncategorized > Les diamants secrets des Russes menacent le marché mondial

Les diamants secrets des Russes menacent le marché mondial

Σεπτεμβρίου 19, 2012 Σχολιάστε Go to comments

Le gouvernement russe vient de déclassifier une information gardée secrète depuis plus de 40 ans et qui pourrait bien avoir des conséquences sans précédent sur le marché des pierres précieuses : la découverte d’un gigantesque gisement diamants représentant «plusieurs milliards de carats» et capable de répondre à la demande durant 3.000 années.
Selon le «Christian Science Monitor»[1], cette découverte a été faite durant les années 70 par les soviétiques en Sibérie, plus précisément dans une zone appelée cratère Popigaï. D’un diamètre d’une centaine de kilomètres, ce cratère a été causé par la chute sur terre d’une météorite géante, il y a 35,7 millions d’années………….

Des «diamants d’impact»

C’est d’ailleurs la météorite qui, en frappant la terre, aurait soumis des dépôts de graphite à une pression et une température extrêmement élevées, créant ainsi des diamants appelés «diamants d’impact».
A l’époque, l’Union soviétique aurait décidé de conserver cette information secrète, et de ne pas exploiter leur découverte, dans un souci de contrôle du marché. En effet, l’URSS possédait déjà une grande réserve de diamants à Mirny, dans le Yakutia, et la découverte d’un tel gisement aurait pu provoquer un effondrement des prix.
Selon Nikolai Pokhilenko, directeur de l’institut de géologie et de minéralogie de Novosibirsk, la mise en exploitation du gisement pourrait bien «retourner» le marché mondial. En effet, la réserve disponible serait «dix fois supérieure à toutes les réserves mondiales connues» de ce type de diamants. «Nous parlons de milliards de carats», a-t-il ajouté.
Toujours selon Nikolai Pokhilenko, les diamants d’impact du Popigaï auraient la spécificité d’être particulièrement durs et seraient, de ce fait, plutôt destinés à un usage industriel.

18/9/12
—-
  • [1] Russia reveals shiny state secret: It’s awash in diamonds

Russia has just declassified news that will shake world gem markets to their core: the discovery of a vast new diamond field containing «trillions of carats,» enough to supply global markets for another 3,000 years.

The Soviets discovered the bonanza back in the 1970s beneath a 35-million-year-old, 62-mile diameter asteroid crater in eastern Siberia known as Popigai Astroblem.

They decided to keep it secret, and not to exploit it, apparently because the USSR’s huge diamond operations at Mirny, in Yakutia, were already producing immense profits in what was then a tightly controlled world market…………...csmonitor.com 17/9/12

Advertisements
  1. Δεν υπάρχουν σχόλια.
  1. No trackbacks yet.

Σχολιάστε

Εισάγετε τα παρακάτω στοιχεία ή επιλέξτε ένα εικονίδιο για να συνδεθείτε:

Λογότυπο WordPress.com

Σχολιάζετε χρησιμοποιώντας τον λογαριασμό WordPress.com. Αποσύνδεση / Αλλαγή )

Φωτογραφία Twitter

Σχολιάζετε χρησιμοποιώντας τον λογαριασμό Twitter. Αποσύνδεση / Αλλαγή )

Φωτογραφία Facebook

Σχολιάζετε χρησιμοποιώντας τον λογαριασμό Facebook. Αποσύνδεση / Αλλαγή )

Φωτογραφία Google+

Σχολιάζετε χρησιμοποιώντας τον λογαριασμό Google+. Αποσύνδεση / Αλλαγή )

Σύνδεση με %s

Αρέσει σε %d bloggers: